L’abbé Jacques Simard en 1953

2015-02-Chapelle-26


© Société de conservation du patrimoine 2020